LA COMMUNE SOUTIENT L'ECONOMIE LOCALE

Soutenir l’économie locale et les associations sur l’ensemble du territoire des Bois d’Anjou est une priorité pour les élus de la nouvelle équipe municipale.

La collectivité a tissé des liens forts avec les entreprises et les artisans grâce à la location d’ateliers, l'obtention de licence IV, la mise à disposition de locaux… ou en faisant appel à leurs services lors de la réhabilitation d’espaces publics, pour de nouveaux aménagements et l’organisation de festivités.

Compte tenu du contexte sanitaire actuel, et sans qu’aucune entreprise n’aie sollicité la collectivité pour des demandes d’aides financières ou matérielles, la commune des Bois d’Anjou a fait le choix pour soutenir son économie locale, de reporter, d’anticiper, d’annuler temporairement des charges dues par les entreprises et commerçants.

En effet, la collectivité souhaite apporter son aide sous différentes formes et a choisi d’utiliser le levier des droits d’occupation d’espaces communaux permettant :

  • Une exonération de loyers pour les entreprises hébergées dans les bâtiments communaux,
  • Une exonération ou un remboursement des versements effectués des redevances,
  •  Une mise à disposition de certains locaux à titre gracieux favorisant le maintien d’une activité locale, et un service aux habitants.

Le Conseil Municipal a souhaité poursuivre son engagement auprès des entreprises et artisans commerçants afin de maintenir la dynamique des activités sur son territoire ainsi que les différentes prestations proposées aux habitants des Bois d’Anjou. A ce jour, aucune entreprise des Bois d’Anjou ne nous a fait part de difficultés économiques.

D’autre part, dans le cadre du Décret n°2020-570 du 14 mai 2020 relatif au versement d'une prime exceptionnelle aux agents de la fonction publique, la Commune des Bois d’Anjou a souhaité valoriser ses agents pour le service public rendu pendant la période d’état d’urgence liée au Covid-19.

Une prime exceptionnelle, d’un montant global de 4017 euros, a donc été votée lors du dernier conseil municipal. Attribuée proportionnellement aux agents ayant été particulièrement mobilisés pour assurer la continuité des services publics, cette prime sera versée au cours de l’été.

Ces orientations validées par les élus des Bois d’Anjou prennent tout leur sens dans le cadre de la politique communale annoncée par le Maire Sandro GENDRON, décisions renforcées par la grave crise sanitaire traversée par notre pays en lien avec le COVID 19 depuis mars 2020.  

 

Pour le Conseil Municipal

Sandro GENDRON – Maire des Bois d’Anjou


Retour à la page "Actualités"